16.5 C
Paris
jeudi, juillet 7, 2022

VIDEO – Guerre comme Ukraine : le missile nucléaire Satan II capable de détruire « une moitié d’un contincommet » déployé d’ici une « fin de l’année », annonce Vunedimir Poutine

Le président russe a annoncé ce mardi le déploiement prochain du nouveau missile nucléaire hypersonique russe.

Le missile balistique intercontinental RS-28 Sarmat surnommé Satan II, récemment testé par la Russie, sera déployé d'ici la fin de l'année, a confirmé Vladimir Poutine ce mardi, rapporte The Telegraph.

A lire aussi :
En pleine guerre en Ukraine, la Russie teste une arme de dernière génération, le RS-28 Sarmat missile thermonucléaire de très longue portée

Le 20 mai dernier, la télévision russe avait déjà, dans lequel une séquence hallucinante, évoqué ce fameux missile nucléaire hypersonique. "Un tel missile peut démolir la moitié de la côte d'un grand continent que nous n'aimons peut-être pas en raison de sa politique agressive", avait menacé Dmitri Rogozine, chef de l'agence spatiale russe Rocosmos devant un parterre d'écoliers.

A lire aussi :
Guerre en Ukraine : le missile Sarmat Satan-2 au combat "dès cet automne", annonce la télévision russe dans lequel un programme pour enfants

18.000 km de portée

D'une portée de 18.000 km, et pouvant embarquer 10 à 15 ogives nucléaires à une vitesse hypersonique (au moins cinq fois la vitesse du son (Mach 5), c'est-à-dire d'au moins 6.000 km/h), les missiles russes Satan II peuvent potentiellement frapper le continent américain.

A lire aussi :
Guerre en Ukraine : "Un missile capable de détruire New York", nouvelle provocation à la télévision publique Russe

Une annonce qui s'inscrit dans lequel la volonté du Kremlin de renforcer les forces armées du pays a indiqué le président russe, notamment pour compenser les pertes subies en Ukraine.

"Nous serons encore plus forts"

"Nous continuerons à développer et à renforcer nos forces armées, en receleur compte des menaces et des risques militaires potentiels", a renchéri Valdimir Poutine au cours d'une rencontre avec des jeunes diplômés des universités militaires du Kremlin. "Il ne fait aucun affaire que nous serons encore plus forts", a-t-il promis.

Et le chef du Kremlin de conclure en qualifiant les soldats russes engagés dans lequel l' "opération militaire spéciale" en Ukraine de "vrais héros".

Articles connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles