14.5 C
Paris
dimanche, juillet 3, 2022

Un Volland retrouvé, un Germain dépassé

L’excellent match de Kevin Volland, l’activité débordante de Caio Henrique mais aussi le match fantomatique de Valère Germain, retrouvez nos tops/flops après Monaco-Montpellier (3-1).

TOPS

Un Kevin Volland retrouvé
Le buteur allemand de l’ASM connaît un début de saison délicat sous le maillot de l’ASM et peine à retrouver son niveau de la saison dernière où il avait inscrit 16 buts en Ligue 1. Ce soir, l’ancien du Bayer Leverkusen a probablement retrouvé une partie de la confiance qui lui faisait défaut dans ce début de saison. D’abord buteur, à la réception d’un très bon centre de Caio Henrique, il est ensuite passeur pour Ben Yedder. Son centre de l’extérieur du pied est parfait pour la tête de l’attaquant international français. Après une nouvelle prestation décevante en Ligue Europa contre le PSV Eindhoven, Kevin Volland a certainement livré son match référence ce soir.

Caio Henrique, latéral tout puissant
Le défenseur brésilien est décidément en grande forme sur ce début de saison. Déjà très bon cette semaine en Ligue Europa contre le PSV Eindhoven, Caio Henrique a de nouveau livré une très belle prestation ce dimanche. Impliqué dans deux des trois buts de son équipe, c’est lui qui adresse ce superbe centre à destination de Kevin Volland pour l’ouverture du score. Au préalable, il avait adressé un excellent long ballon pour Sofiane Diop avant que ce dernier ne le décale sur son aile gauche pour le centre victorieux. En seconde période, c’est lui qui tente sa chance dans la surface avant que le ballon ne soit contré et ne revienne dans les pieds de Gelson Martins qui marque le 3e but en se jetant. Une grosse présence offensive qui ne l’a pas éloigné pour autant de ses obligations défensives. Son vis-à-vis, Florent Mollet, a été très peu dangereux et parfaitement muselé par le Brésilien. Prestation cinq étoiles pour l’ancien de Fluminense.

Gelson Martins, virevoltant
Auteur du troisième but monégasque, Gelson Martins a lui aussi réussi une prestation de grande qualité sur la pelouse du stade Louis II. Très percutant, il a donné le tournis à la défense montpelliéraine par sa vivacité et son sens du dribble. Techniquement propre (86% de passes réussies), il a constamment cherché à jouer vers l’avant et à déstabiliser l’arrière-garde héraultaise. Il est d’ailleurs le Monégasque ayant subi le plus de fautes ce dimanche (4). Preuve des difficultés montpelliéraines pour contenir le virevoltant Gelson Martins, branché sur courant alternatif depuis le début de la saison, mais très en jambe ce soir.

FLOPS

Valère Germain, fantomatique
Plutôt bon depuis son arrivée à Montpellier (3 buts en 6 matchs joués) l’ancien attaquant de l’Olympique de Marseille a traversé ce match tel un fantôme. Ses partenaires ont éprouvé les pires difficultés à le trouver dans de bonnes conditions. Face à son ancien club, Valère Germain n’a pas tiré une seule fois au but et n’a touché que 19 ballons en 65 minutes passées sur la pelouse. Très bien défendu par Maripan et Pavlovic, il n’a jamais pesé sur cette rencontre et a logiquement été remplacé peu après l’heure de jeu. Un match à oublier pour l’ancien niçois.

Cozza/Sambia : des latéraux dépassés
Que ce soit à gauche ou à droite, les latéraux Montpelliérains ont pris le bouillon face aux ailiers monégasques ce dimanche. À gauche, Nicolas Cozza est directement impliqué sur le deuxième but encaissé par son équipe puisque c’est lui qui perd le ballon devant Kevin Volland qui ne s’est pas fait prier pour distiller une offrande à destination de Ben Yedder. En grande difficulté techniquement, il n’a réussi que…46,2% de ses passes. Souvent à la faute, il est averti à la 43e minute et remplacé dès la mi-temps par Wahi. Son pendant à gauche, Junior Sambia n’a pas été plus en réussite. C’est lui qui lâche complètement le marquage sur Sofiane Diop et qui permet donc à l’international espoir d’effectuer l’avant-dernière passe avant l’ouverture du score monégasque. Un peu plus à l’aise techniquement, il a tout de même considérablement souffert face à la vivacité des attaquants monégasques.

Articles connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles