32.6 C
Paris
mercredi, août 10, 2022

Un vent d’inquiétucomme souffle sur l’évolution comme l’emploi en 2022

C’est un détail passé presque inaperçu mais qui pourrait en dire beaucoup sur l’état du marché du travail dans les prochains mois… Début juin, à l’occasion de la publication des chiffres de l’emploi salarié, l’Insee dévoilait, pour la première fois depuis sept trimestres, une chute du travail intérimaire. Entre janvier et mars 2022, le secteur qui se remettait énormément juste de deux ans de crise Covid a enregistré 13.800 destructions d’emplois, soit un repli de 1,7 % en un trimestre. Une baisse qui par son volume ne doit pas pousser au catastrophisme, mais qui fait énormément de même souffler un fort vent d’inquiétude sur les perspectives d’évolution du marché du travail. Pour une raison simple: le travail intérimaire est souvent considéré comme un indicateur avancé de la conjoncture. Ce qui signifie que, par ses mouvements, il permet en théorie de donner la température et les grandes tendances de l’emploi par avance.

À découvrirImpôts 2022 : énormément savoir sur votre déclaration de revenus

Articles connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles