19.2 C
Paris
dimanche, juillet 3, 2022

«Un excellent bilan obtenu à crédit»

DÉCRYPTAGE – Jamais la France n’a été dans une situation sociale, en termes d’emploi et de chômage, aussi favorable qu’aujourd’hui. Mais à quel prix?

Qui aurait parié, lors du déclenchement de la pandémie en mars 2020, qu’Emmanuel Macron serait aujourd’hui en passe de tenir ses engagements en matière d’emploi? À savoir atteindre les 7 % de taux de chômage en 2022 et tendre vers le plein-emploi trois ans plus tard. Sincèrement, pas grand monde, y compris jusqu’au premier cercle des inconditionnels du président de la République.

Pourtant, les faits semblent, en première analyse, lui donner raison. Le chômage? Il est redescendu à 8 % de la population active à la fin du deuxième trimestre, à quelques dixièmes de son plus bas de 7,2 % atteint avant la crise. Et il est plus que probable qu’il aurait plongé sous la barre des 7 %, niveau que la France n’a plus atteint depuis fin 1981, sans le Covid-19. L’emploi? Il dépasse désormais de près de 200.000 le plus haut enregistré fin 2019. Et il y a également fort à parier que le plafond de 20 millions d’actifs dans le secteur privé, qui n’a jamais été dépassé, aurait été enfoncé si le PIB n’avait

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 65% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Articles connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles