17.5 C
Paris
jeudi, juin 30, 2022

Trinh-Duc métamorphose l’UBB, Lavanini coûte cher à l’ASM

Une entrée fracassante et une première place au classement mais aussi une infériorité numérique préjudiciable et un néant offensif… Retrouvez les Tops et les Flops du match entre l’Union Bordeaux-Bègles et l’ASM Clermont (25-9), comptant pour la neuvième journée du Top 14.

Tops

L’UBB enfile le costume (provisoire) de leader
Un contrat bien rempli et un sixième succès consécutif, série en cours . Bousculée en première période et menée à la pause, l’Union Bordeaux-Bègles s’est métamorphosée dans le deuxième acte pour s’offrir un probant succès bonifié face à Clermont (25-9) et s’assoir sur le fauteuil de leader, en attendant le match du Stade Toulousain chez le Racing 92 dimanche (21h05). Bien en place défensivement, ravageurs dans le secteur de la touche (5 ballons volés !), les Girondins ont appuyé sur l’accélérateur dans la dernière demi-heure, à sens unique, pour faire voler en éclat l’ASM. Malgré l’absence de plusieurs hommes forts comme Mathieu Jalibert, Cameron Woki ou encore Yoram Moefana, appelés avec les Bleus pour la tournée de novembre, les Girondins ont démontré toute l’étendue de leur collectif et prouvent, une nouvelle fois, qu’ils font partie des favoris dans la course aux phases finales.

L’entrée de François Trinh-Duc a tout changé
Il a à lui seul changé la physionomie de ce choc du Top 14. À bientôt 35 ans, François Trinh-Duc a délivré une entrée fracassante et fait parler toute son expérience pour permettre à ses partenaires de prendre le large au retour des vestiaires. Claquant un drop plein de sang-froid une minute après son entrée en jeu (43e) pour permettre à l’UBB de reprendre l’avantage, il est ensuite au départ de l’action des deux derniers essais girondins en créant le décalage pour ses partenaires Ulupano Seuteni (57e) et Santiago Cordero (75e). Auteur d’un sans-faute face aux perches (3/3), François Trinh-Duc n’était auparavant pas passé loin d’offrir un troisième essai à Romain Buros (70e) en lui adressant un jeu au pied rasant millimétré, finalement infructueux après un retour en catastrophe de Morgan Parra. En l’absence Mathieu Jalibert, nul doute qu’il sera dans grande aide pour ses partenaires lors des échéances à venir.

Ulupano Seuteni, Docteur Jekyll et Mister Hyde
C’est un pari mi-figue mi-raisin pour Christophe Urios. En choisissant de titulariser l’habituel centre Ulupano Seuteni à l’ouverture, l’entraîneur des Girondins comptait sur lui pour orchestrer le jeu des siens mais son premier acte est loin d’être une référence en la matière. Malgré un véritable numéro sur le premier essai girondin inscrit par Yann Lesgourges (7e), bien aidé par sa course folle de 50 mètres, le Samoan s’est en particulier illustré pour son manque de repères à un poste méconnu pour lui. Avec deux échecs au pied, dont une tentative à 15 mètres face aux poteaux et une pénaltouche non trouvée, le Samoan a galvaudé plusieurs munitions de ses partenaires, menés à la pause (5-6). Derrière et grâce à l’entrée de François Trinh-Duc (voir plus haut) à l’ouverture, Ulupano Seuteni a retrouvé son poste de prédilection et éclaboussé la rencontre de son talent, en inscrivant notamment le deuxième essai des Girondins, où il a fait parler sa vitesse (58e).

Flops

Lavanini, un jaune qui coûte cher
Symbole du début de deuxième acte manqué des Auvergnats, l’Argentin Tomás Lavanini a écopé d’un carton jaune (49e) pour l’accumulation de fautes de ses partenaires. L’ASM a pris l’eau durant ses dix minutes d’infériorité numérique en étant acculée dans son camp et en finissant par plier face aux vagues répétées de l’UBB, avec le deuxième essai inscrit par Ulupano Seuteni (voir plus haut). Touchés psychologiquement et menés 18 à 9, les hommes de Jono Gibbes ne sont pas parvenus à inverser la tendance ni à empêcher leurs adversaires de s’offrir une victoire à 5 points, malgré les espoirs entrevus lors de 40 premières minutes abouties.

Un néant offensif préjudiciable
Une semaine après son large succès face à la Section Paloise et ses cinq essais inscrits, l’ASM s’est retrouvée étouffée à Chaban-Delmas et sans idées face à la défense girondine. Malgré la possession dans le premier acte et quelques incursions dans les 22 mètres adverses, les Clermontois ont péché dans le dernier geste et ne sont pas parvenus à inscrire d’essai. Une première pour eux cette saison. Subissant durant la quasi-totalité de la deuxième période, les Jaunards et en particulier ses lignes arrières n’ont eu que des miettes à se mettre sous la dent, comme une pénaltouche à 5 mètres notamment (63e). Mais encore une fois, la maladresse gagna leur camp. Après cette neuvième journée, les Clermontois stagnent au milieu du classement (8e, 18 points) et voient même leurs poursuivants revenir, après les victoires de la Section Paloise et du Rugby Club Toulonnais et le bonus défensif décroché par le CA Brive à Castres.

Articles connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles