24 C
Paris
mercredi, juin 29, 2022

tous les Français ne seront pas protégés

ANALYSE – Le bouclier tarifaire laissera exposer une partie des 6 millions de Français qui ne sont plus au tarif régulé d’Engie.

Promis, les prix du gaz n’augmenteront plus de l’automne, ni de l’hiver – après la hausse de 12,6 % subie en octobre. C’est la promesse faite aux Français jeudi soir par le premier ministre, Jean Castex. Au JT de TF1, il a annoncé la mise en place d’un «bouclier tarifaire» pour les prix du gaz.

De quoi épargner aux consommateurs une flambée supplémentaire de 30 % des prix d’ici à la fin de l’année. Quant à l’électricité, Jean Castex a indiqué que la hausse du tarif réglementé de février sera limitée à 4 %, contre 12,5 % attendus en l’absence de mesure.

En quoi consistent les mesures?

Pour bloquer le tarif régulé du gaz (TRVG) durant tout l’hiver, le gouvernement a recours à un dispositif méconnu – et jamais utilisé à ce jour – du droit de l’énergie. Ce dernier autorise l’exécutif à stopper la flambée des tarifs «en cas d’augmentation exceptionnelle des prix des produits pétroliers ou des prix de marché du gaz naturel».

Voilà de quoi promettre, comme le fait l’entourage du premier ministre, que «les tarifs régulés du gaz

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 80% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Articles connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles