17.5 C
Paris
jeudi, juin 30, 2022

Sobriété ou croissance, le débat fait rage autour des prévisions de consommation d’électricité

Selon le gestionnaire du réseau, l’électrification de l’économie propulsera la consommation électrique à des niveaux jamais atteints. Les efforts d’économies d’énergie permettront de limiter l’envolée.

Combien les Français consommeront-ils d’électricité en 2050? La réponse à cette question d’aspect technique est éminemment politique. Elle dépend de la vision qu’on a de l’avenir, selon qu’elle est fondée sur la sobriété ou sur la croissance. Ce n’est pas un hasard si les plus fortes critiques au travail de RTE, publié lundi, ont été émises sur ce point.

Légitimiste, le gestionnaire du réseau s’est inspiré de la stratégie nationale bas carbone (SNBC) construite par le gouvernement. Il estime les besoins à 645 térawattheures (TWh), à comparer aux 460 TWh de 2020. Cette hausse résulte de deux tendances opposées. L’électrification de l’économie, indispensable pour faire disparaître toute trace d’énergie fossile, propulsera la consommation électrique à des niveaux jamais atteints. À l’inverse, les efforts d’économies d’énergie permettront de limiter l’envolée. Au total, les 645 TWh supposent, reconnaît RTE, «une ambition très forte sur l’efficacité énergétique». Les pays voisins n’ont pas osé

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 66% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Articles connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles