16.2 C
Paris
jeudi, juin 30, 2022

séduisant et ambitieux, l’OL de Peter Bosz repart de Paris sans point, mais avec des certitudes

HUMEUR – A défaut d’avoir pris un ou des points dimanche soir, au Parc des Princes (2-1), l’Olympique lyonnais a fait plaisir à voir et affirmé ses ambitions pour la suite de la saison.

Le football peut-être très, très cruel. Demandez aux Lyonnais, battus dimanche soir à Paris (2-1), en clôture de la sixième journée, sur un but signé Mauro Icardi à la… 93e minute (2-1). «Très grosse déception» pour Maxence Caqueret. «C’est un résultat qui fait mal», peste Jason Denayer. «On ne mérite pas de perdre», a quant à lui juré Peter Bosz. Une désillusion d’autant plus forte que les Parisiens, menés au score après un but de l’excellent Lucas Paqueta en début de seconde période, ont égalisé sur un penalty de Neymar qui relevait de «l’aberration», comme l’a indiqué le président Aulas après la partie. «J’ai vu les images, et ce n’est pas une faute de Malo (Gusto), mais de Neymar ! Il ne peut rien faire… La première faute est de Neymar et ce n’est jamais un penalty. Je peux comprendre que l’arbitre ne voit pas cela, c’est possible, mais la VAR, avec toutes les images… C’est une erreur», a argumenté le coach lyonnais.

Toujours est-il que le PSG n’a tout de même pas braqué l’OL. Tirs,

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 71% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Articles connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles