24 C
Paris
mercredi, juin 29, 2022

Roger Federer donne rendez-vous à ses fans en 2022

L’homme aux 20 titres du Grand Chelem, actuellement blessé, se veut optimiste quant à ses perspectives de retour sur le circuit.

La légende vivante suisse ne participera pas à la quatrième édition de la Laver Cup (24-26 septembre), compétition exhibition par équipes, qu’il a façonnée avec son agent Tony Godscick en 2017et qui se déroule à Boston, pour la première fois sans lui et sans un joueur du Big 3. Le Bâlois est en effet hors circuit jusqu’à la fin de saison, lui qui vient de subir une troisième opération du genou droit après 2016 et début 2020.

Le champion de 40 ans est sorti de son silence en marge d’une opération marketing de l’un de ses nombreux sponsors. Il a ainsi confié au média suisse la SRF Sport (radio-télévision suisse), qu’il se donnait comme objectif de disputer la prochaine édition de la Laver Cup à l’O2 Arena en septembre prochain à Londres : « Le pire est derrière moi, j’attends avec impatience tout ce qui arrive. Je me remets bien, la rééducation se passe vraiment bien, je n’ai pas eu de contretemps. Quand vous revenez d’une blessure, chaque jour est un jour meilleur. Une période excitante. J’ai vécu ça l’année dernière, ce n’est pas un problème mental. Je vais très bien, la rééducation avance pas à pas. Mais après toutes ces semaines à voyager, c’était aussi sympa d’être à la maison, de passer du temps en famille».

À LIRE AUSSI – «Federer toujours en haut de l’affiche ou l’éloge de la quarantaine».

La retraite peut attendre, mais nul ne sait encore quand RF reviendra sur les courts en compétition. Cette déclaration semble toutefois indiquer qu’il n’est pas encore prêt à ranger les raquettes et qu’il compte bien être encore compétitif en 2022. De quoi réjouir les amoureux de la petite balle jaune.

« C’est une période lente qui s’ouvre désormais. Je dois procéder étape par étape. »

Roger Federer

Le 15 août dernier, l’Helvète a subi une troisième opération au genou. À 40 ans, le Suisse vise donc un ultime come-back. «J’espère reprendre la préparation physique (en salle de gym, NDLR) et me retrouver sur un court de tennis le plus vite possible, mais je dois être patient. C’est une période lente qui s’ouvre désormais. Je dois procéder étape par étape». Il ne sera donc pas à Boston en fin de semaine pour soutenir ses petits camarades de la team Europe. «Ça me fait mal bien sûr, de ne pas y être. Ce seront trois jours ‘hard-core’ à regarder à la télé ».

On n’a plus revu l’ancien numéro un mondial sur un court depuis son quart de finale perdu lors du dernier Wimbledon, le 7 juillet contre le Polonais Hubert Hurkacz (6-3, 7-6, 6-0).

Articles connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles