24 C
Paris
mercredi, juin 29, 2022

que le prix du gaz baisse à cause d’une récession»

ENTRERETIEN – Pour le pionnier de l’exportation américaine de gaz, l’essor de la demande mondiale sera tel qu’il faut investir dans toutes les énergies.

Fondateur de Cheniere Energy et désormais patron de Tellurian, Charif Souki est un des pionniers de l’exportation de gaz par les États-Unis, portée par le «boom» du gaz de schiste.

LE FIGARO. – Jusqu’où peut encore monter le prix du gaz?

Charif SOUKI. –Les prix du gaz s’envolent, de même que ceux de l’électricité. Certains pays, comme le Bangladesh, passent au fioul pour produire de l’électricité car le gaz et le charbon sont devenus trop chers. Ce phénomène de report fera grimper à leur tour les prix du pétrole. Quand les prix de toutes les sources d’énergie s’envolent en même temps, les consommateurs n’ont plus de solution de report et nous entrons dans une crise énergétique généralisée. Les prix risquent alors d’augmenter jusqu’à ce que la demande soit détruite. Ma crainte est que les prix baissent à cause d’une récession mondiale.

La Russie est-elle responsable de la crise du gaz en Europe?

Pas du tout. Les Russes ne peuvent pas exporter davantage. Ils n’investissent plus depuis quatre

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 83% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Articles connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles