16.2 C
Paris
jeudi, juin 30, 2022

quatre préconisations des Sages pour réaliser des économies

Alors que la Cour des Comptes s’alarme sur le déficit de l’organisme, des solutions existent pour alléger les pertes.

Accélérer la e-prescription

La France est très en retard sur la dématérialisation des prescriptions médicales, pourtant source d’économies et moyen d’éviter erreurs et fraudes. L’Assurance-maladie ne la propose que pour les arrêts de travail et les transports de patients. Pour les médicaments, les ordonnances restent encore sous forme papier, alors qu’elles sont dématérialisées en Belgique, Espagne, Italie et au Royaume-Uni parfois depuis plusieurs années.

Pourtant les e-ordonnances favoriseraient l’usage des médicaments génériques, car pour e-prescrire les médecins seront amenés à utiliser des logiciels d’aide à la prescription, qui les y inciteront. Elles supprimeraient aussi certains risques de fraudes et d’erreurs: réutilisation d’une ordonnance dans plusieurs pharmacies différentes, antidatage des prescriptions etc. Enfin, elles devraient permettre à l’Assurance-maladie et aux professionnels de santé de réaliser des gains de productivité sur des tâches administratives.

Requalifier certaines maladies professionnelles

En 2020, la Sécu (branche AT-MP) a dépensé

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 73% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Articles connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles