19.3 C
Paris
vendredi, mai 20, 2022

Programme ukrainien de renforcement de la résilience pour aider les plus vulnérables |

Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) vise à contrer la dévastation causée par le bombardement des villes et les premières projections qui deux décennies de progrès économique pourraient être perduessi la guerre continue.

L’annonce est intervenue alors que la Banque mondiale a émis une alerte indiquant que L’économie ukrainienne est mis à rétrécir de 45 % cette annéeà cause de la guerre.

Frappée par des sanctions sans précédent, l’économie russe a déjà plongé dans une profonde récession avec une production qui devrait se contracter de 11,2% en 2022, a également noté la Banque mondiale.

Engagé à rester

« La guerre en Ukraine continue d’infliger d’immenses souffrances humaines… avec neuf personnes sur 10 risquant de sombrer dans la pauvreté », a déclaré Achim Steiner, administrateur du PNUD. « Dans le cadre d’une réponse coordonnée des Nations Unies, le PNUD s’est engagé sans relâche à rester et à servir le peuple ukrainien.

S’il est indéniable que l’immense souffrance humaine causée par l’agression russe est indéniable, le chef du PNUD, Achim Steiner, a insisté sur le fait qu’il était vital de veiller à ce que les économies locales continuent de fonctionner et que les moyens de subsistance des populations soient protégés.

Grâce à la présence de longue date du PNUD dans toute l’Ukraine, il dispose de l’infrastructure nécessaire pour soutenir l’intervention d’urgence du gouvernement et la prestation de services publics vitaux.

Un accent particulier est mis sur l’aide aux personnes les plus vulnérables en Ukraine au niveau communautaire, en particulier toutes les femmes qui courent un risque accru de violence, y compris de violence sexuelle liée au conflit.

Pour contribuer à l’autonomisation des femmes et des filles, le PNUD insiste sur le fait qu’elles doivent avoir un accès équitable aux besoins de base et au soutien des moyens de subsistance – y compris le soutien aux entreprises et l’accès au financement, aux réseaux et aux marchés.

L’initiative de l’agence vise également à répondre aux besoins humanitaires immédiats en tirant parti du « capital humain, des capacités économiques et des ressources naturelles » de l’Ukraine, et à renforcer la société civile pour aider à faire respecter les droits de l’homme pour « l’inclusion, la protection et l’autonomisation » des personnes dans la reprise, a déclaré le PNUD dans un communiqué. déclaration.

Ondes de choc régionales

En dehors de l’Ukraine, l’impact de l’invasion russe s’est déjà traduit par de sérieuses inquiétudes parmi les humanitaires concernant l’insécurité alimentaire mondiale, car la production en Ukraine de nombreuses céréales et autres denrées de base a été touchée.

Les sanctions contre Moscou ont également frappé les économies du monde entier, selon la Banque mondiale, qui a déclaré que les marchés émergents et les pays en développement d’Europe et d’Asie centrale devraient « porter le poids ».

Dans sa dernière mise à jour économique, la Banque mondiale a prévu que l’économie de la région était devrait diminuer de 4,1% cette année, contre une prévision d’avant-guerre de 3% de croissance.

« Ce serait la deuxième contraction en autant d’années, et deux fois plus importante que la contraction induite par la pandémie en 2020, » Ça disait.

Articles connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles