17.5 C
Paris
jeudi, juin 30, 2022

pourquoi le raté de Bruges démontre que le chantier est immense

ANALYSE – De la tactique au physique, il manque encore beaucoup de choses aux hommes de Mauricio Pochettino pour être au niveau.

Un mal pour un bien? Les attentes étaient grandes pour les débuts du PSG en Ligue des champions, mercredi, à Bruges. Si plusieurs joueurs majeurs manquaient à l’appel (Verratti, Gueye, Di Maria…), le club de la capitale alignait, pour la première fois, son trio Lionel Messi, Neymar Jr et Kylian Mbappé. Ça n’a pas suffi pour battre des champions de Belgique tout sauf respectueux du statut d’ultra-favori des hommes de Mauricio Pochettino. Les deux équipes se sont quittées sur un score de parité (1-1) au terme d’une rencontre qui a longtemps été proche de basculer en faveur des locaux. «Ce n’était pas un match fantastique de notre part. On a manqué des occasions nettes, et c’est pour cela qu’on n’a pas gagné», a analysé le buteur parisien, Ander Herrera. Sauf que les raisons sont plus profondes.

«Globalement, on n’est pas contents du résultat et de la performance. On doit faire mieux», a constaté «Poche», lui qui a bien vu en Belgique ce qui manque encore à son équipe. Évidemment, il n’est

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 83% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Articles connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles