19.7 C
Paris
lundi, juillet 4, 2022

pourquoi la Juventus pique-t-elle sa crise ?

Déjà larguée dans la course au titre en Serie A, la Juventus se console avec de bons résultats en Ligue des champions. Pas de quoi calmer la crise sportive qui la frappe.

«Maintenant, c’est très dur.» Ainsi titrait la Gazzetta dello Sport jeudi, au lendemain de la défaite de la Juventus à domicile face à Sassuolo (1-2). L’aboutissement de victoires ô combien étriquées, en Serie A comme en Ligue des champions, contre Chelsea, le Torino, l’AS Rome et le Zénith Saint-Pétersbourg, toutes sur le score de 1-0, avant un match nul chez l’Inter Milan (1-1). Pire : la Juve a concédé un deuxième revers de suite samedi dernier chez l’Hellas Vérone (1-2). «Disastro Max», pouvait-on lire en Une de la Gazzetta le lendemain, en référence à Massimiliano «Max» Allegri, dont le retour sur le banc des Bianconeri a eu l’effet d’un pétard mouillé.

« Quand on ne peut pas gagner, il faut essayer de ne pas perdre »

Massimiliano Allegri après la défaite de la Juventus contre Sassuolo (1-2)

Il y avait pourtant une pointe d’optimisme lorsque Allegri (54 ans) a reposé ses valises dans le Piémont l’été dernier. Champion d’Italie lors de ses 5 saisons à la Juve (2014-2019), Allegri revendiquait fièrement sa capacité à mener une équipe à la victoire. Il en a même fait un livre, «Gagner c’est si simple en 32 règles de coaching

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 76% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Articles connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles