16.2 C
Paris
jeudi, juin 30, 2022

Pourquoi la dette de la ville de Paris s’envole

DÉCRYPTAGE – L’encours de dette a presque doublé depuis l’arrivée d’Anne Hidalgo à la tête de la municipalité en 2014.

Certes les arbres ne poussent pas jusqu’au ciel, mais l’encours de dette de la ville de Paris ne cesse de s’en rapprocher. Fragilisés par une année 2020 marquée par l’épidémie de covid-19, les comptes publics de la ville ont révélé, au 1er janvier 2021, une dette de 7,7 milliards d’euros, en augmentation de 12,6% par rapport à l’année précédente. Plus inquiétant, depuis l’arrivée d’Anne Hidalgo à la tête de la municipalité en 2014, l’encours de dette a presque doublé. La politique de préemption des logements sociaux par la ville, qui en fait un objectif politique de long terme, est notamment pointée du doigt.

Comme chaque année, le ministère de l’Économie a donc publié les comptes des collectivités locales. Et comme souvent depuis 2014, le bilan de la ville de Paris ne rassure pas, tout particulièrement son niveau d’endettement. Cette dette, qui pèsera un jour ou l’autre sur les épaules des contribuables parisiens, représente ainsi 3498 euros par habitant dans la capitale. C’est très largement

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 82% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Articles connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles