17.5 C
Paris
jeudi, juin 30, 2022

pour Siya Kolisi, «le XV de France est l’un des prétendants au titre»

Le capitaine sud-africain s’est exprimé devant les médias ce jeudi, à Paris, en marge d’une table ronde contre le racisme.

Les Bleus champions du monde en 2023 ? Pas impossible. En tout cas, le Sud-Africain Siya Kolisi a fait du XV de France l’un des favoris à la victoire finale, l’un des «prétendants au titre», jeudi, en marge d’une table ronde contre le racisme, à Paris. «C’est une équipe jeune. Ce qui est incroyable, c’est qu’ils joueront la prochaine Coupe du Monde devant leur public et ce sera une équipe difficile à battre dans le futur. Antoine Dupont ? C’est un grand joueur, je le félicite d’avoir été nommé capitaine du XV de France. C’est un bon choix», promet le capitaine de Springboks qui effectuent un stage en France.

Avant de disputer trois test-matches au Royaume-Uni en novembre, face au Pays de Galles, à l’Écosse et l’Angleterre, les champions du monde ont en effet posé leurs valises en France, ce qui leur permet d’éviter une quarantaine stricte de l’autre côté de la Manche. «On s’adapte très bien aux conditions, ça nous permet de bien se préparer pour les trois matches qui nous attendent et qui seront tous difficiles. Il y a des défis à relever et on est prêt pour ça», martèle Siya Kolisi.

L’embarras du choix pour Rassie Erasmus

En l’absence de Faf de Klerk, Cheslin Kolbe et Pieter-Stef du Toit, blessés, l’Afrique du Sud pourra toujours s’appuyer sur des joueurs de qualité en vue des échéances du mois prochain. Ces forfaits ne rendront pas la tâche de Rassie Erasmus moins difficile qu’à l’accoutumée… «Avec le nombre de joueurs qu’il dispose, ce sera compliqué pour lui de choisir l’équipe principale», sourit le capitaine de la sélection sud-africaine, qui a donc du pain sur la planche avant de se tourner vers 2023 et la défense du titre mondial décroché en 2019. D’ici là, les Boks auront d’ailleurs l’occasion de se jauger face à la France, avec un match prévu en novembre 2022 à Saint-Denis.

Articles connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles