24 C
Paris
dimanche, juillet 3, 2022

Pour Macaire, «le coup n’est pas passé loin»

Retrouvez les réactions de Xavier Macaire et Tom Laperche, 2e et 3e de la Solitaire du Figaro.

Xavier Macaire (Groupe SNEF ), deuxième à 48 minutes du vainqueur Pierre Quiroga (Skipper Macif 2019 ) : «Le coup n’est pas passé loin. J’avais dit que je ne laisserais pas tranquille Pierre, et je l’ai fait. Cela aurait pu passer mais non. Mon objectif au départ de Roscoff était de rester sur le podium en me maintenant sur la deuxième marche. Je suis très content de mon étape, avec plein de belles choses. J’ai osé faire ma navigation, avec mes convictions. C’est aussi une belle deuxième place sur cette ultime étape. Cela s’est joué d’un rien avec Pierre Leboucher (Guyot Environnement-Ruban Rose). Mais il m’a fait un bon coup fumant en se plaçant devant moi.

Les choses sont bien comme elles sont. Il n’y a pas de souci. Globalement je suis content de ma Solitaire parce que c’est beau de faire une deuxième place, c’est beau de gagner une étape. De vivre des émotions avec des doutes mais aussi de la joie. En faisant des choses dont je suis très satisfait car c’était le résultat de tout le travail fait cette saison. J’ai aussi fait des erreurs mais on apprend d’elles. J’ai su les analyser, ça me rend donc plus fort. Mon programme n’est pas défini pour l’instant mais je reviendrai.»

Tom Laperche (Bretagne CMB Performance ), troisième à 2 heures 33 minutes : «Cela me fait deux podiums alors que j’ai débuté sur la Solitaire en 2019. C’est super bien et je ne pense pas qu’il y ait eu tant de monde à avoir fait cela. Maintenant, c’est sûr que j’aimerais aller chercher une meilleure place et gagner la Solitaire du Figaro reste un rêve. Ce n’était pas cette année mais j’ai pris beaucoup de plaisir sur l’eau, j’ai passé un cran en termes de stratégie et de confiance en moi. C’est vraiment incroyable comme course et je crois qu’il y a une petite marche à franchir. En fait, j’ai bien progressé dans ma tête, la gestion du bateau je sais faire depuis quasiment le début, en revanche, c’est dans la tête qu’il y a beaucoup de choses à apprendre.

Il n’y a pas que la Solitaire dans ce métier.

Tom Laperche

Je suis content d’avoir été devant sur plusieurs étapes, d’avoir fait plein de belles choses. Mais il y a eu des moments plus compliqués et il faut dire que le classement général est propre. Il ressemble à la course. Avec ceux qui menaient chaque manche. Pierre et Xavier ont plus de Solitaires que moi, ils ont donc plus d’expérience. Je ne sais pas si mon heure viendra, j’espère peut-être un jour. La route est longue, je suis jeune et il y a d’autres opportunités pour moi car il n’y a pas que la Solitaire dans ce métier. Cette course est hyper riche, impitoyable et dure, où on vit des moments incroyables. Cette année elle était très longue, avec un nombre de jours important en mer et on a bien profité de nos bateaux, de l’ambiance. C’est une chance énorme de vivre cela. Tout ça dans un bon esprit. Je suis ravi que Pierre gagne. On a passé de bons moments ensemble l’hiver dernier, en préparant des choses en commun. Et puis, il y a la victoire de Gaston Morvan (Bretagne CMB Espoir) au classement bizuth. Il le méritait car il était clairement au-dessus du niveau. Il avait la technique et a fait les choses proprement. On va former un bon binôme l’an prochain.»

Articles connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles