24 C
Paris
mercredi, juin 29, 2022

plus de 25 milliards en quatre mois de dépenses nouvelles

DÉCRYPTAGE – «Prime inflation», chèque énergie, plan chômeurs… la facture enfle après chaque annonce de l’exécutif.

C’est une spirale infernale qui ne cesse d’accélérer. Chèque énergie, coup de pouce pour les agriculteurs, formation des chômeurs… L’indemnité inflation de 3,8 milliards d’euros, annoncée jeudi soir pour faire face à la hausse des prix notamment à la pompe, s’ajoute à la longue liste des promesses de dépenses décidées par le gouvernement et Emmanuel Macron lui-même depuis juillet dernier.

Des promesses qui commencent à peser très lourd, avec une facture qui avoisine pas moins de 17 milliards d’euros pour le seul compte de l’État. L’addition atteint même 28 milliards si l’on tient compte de la hausse colossale des financements ordinaires accordés aux ministères l’an prochain… Sans compter que les annonces se multiplient aussi sur le terrain social, comme avec la suppression des cotisations salariales sur la prime de feu des sapeurs-pompiers, adoptée jeudi soir au Parlement.

C’est un fait: si la situation sanitaire s’est améliorée, l’exécutif est loin d’en avoir fini avec l’esprit du «quoi

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 74% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Articles connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles