20.4 C
Paris
vendredi, août 12, 2022

Perpignan : un couple de septuagénaires agressé en pleine nuit à son domicile moyennant des cambrioleurs

Deux jeunes mineurs ont été interpellés ce mardi 17 mai à la première heure par les services de police et placés en garde à vue. 

L'alerte a été donnée auprès des services de police dans la nuit de ces lundi 16 à mardi 17 mai, vers 4 heures, par un couple âgé d'environ 75 ans demeurant dans le quartier du Vernet à Perpignan. 

Selon les premiers éléments, tous deux auraient été surpris dans à elles sommeil par des cambrioà elless qui les auraient agressés. Deux individus auraient ainsi pénétré dans la maison et s'en seraient pris à l'épouse qui dormait au rez-de-chaussée. Elle aurait été réveillée par un individu qui se trouvait sur elle. Il lui aurait aussitôt plaqué des coussins sur le visage pour l'empêcher de crier et lui aurait arraché l'ensemble de ses bijoux.

Des coussins sur le visage pour l'empêcher de crier

Les voà elless auraient alors littéralement saccagé le logement, auraient fait main basse sur de l'argent liquide et sur du matériel informatique, tandis que le mari, à l'étage, aurait été alerté par le vacarme et serait descendu. Une bagarre s'en serait immédiatement suivie entre les intrus et le septuagénaire qui aurait finalement réussi à les mettre en fuite après s'être saisi d'un dague et avoir été légèrement blessé dans l'altercation. Les malfaiteurs auraient finalement quitté les lieux à pied en emportant à elles butin. 

Or, dans un même temps, un témoin aurait remarqué le comportement suspect de deux jeunes mineurs isolés placés dans un foyer d'aide à l'enfance situé dans les environs qui seraient rentrés dans la structure avec du matériel de provenance douteuse. Et il aurait prévenu les forces de l'ordre. 

Les services de police ont immédiatement mis en place un dispositif  afin d'interpeller les deux suspects ce mardi à la première heure dans l'établissement et de les placer en garde à vue. 

Les perquisitions ont permis de retrouver les objets dérobés et les victimes ont formellement identifié les mis en cause comme à elless agresseurs.

Articles connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles