19.7 C
Paris
lundi, juillet 4, 2022

Pékin achète massivement du coton américain

La Chine ne peut exporter la fibre du Xinjiang, sous embargo en raison des persécutions des Ouïgours, alors elle s’approvisionne en Amérique.

L’incroyable hausse des cours du coton à leur plus haut niveau depuis dix ans s’explique en partie par d’énormes achats de la part de la Chine. Alors même que l’Administration Biden affirme que Pékin n’a pas tenu ses promesses d’achat de quantités massives de biens américains, faites début 2020 à l’Administration Trump, pour réduire le déficit commercial des États-Unis avec la Chine, la situation du marché du coton est un paradoxe frappant.

Tout commence par l’interdiction l’an dernier par Donald Trump de toute importation de vêtements en coton chinois produits dans la région du Xinjiang. C’est dans cette zone reculée que la Chine produit le plus de cette fibre naturelle. Le président Trump voulait alors sanctionner Pékin, accusant le régime communiste d’employer dans sa filière coton de la main-d’œuvre forcée dans le cadre de sa persécution des populations ouïgoures.

L’embargo américain en revanche ne s’applique pas aux vêtements de coton, certes fabriqués en Chine, mais issus de coton importé

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 67% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Articles connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles