14.5 C
Paris
dimanche, juillet 3, 2022

Milik déçoit, Oukidja sauve les siens

Arkadiusz Milik pas en confiance, Alexandre Oukidja sauve la maison messine… Retrouvez les Tops et les Flops de la rencontre entre l’OM et Metz (0-0).

Tops

Dimitri Payet remuant
Positionné en soutien de l’attaquant polonais Arkadiusz Milik, Dimitri Payet s’est montré bien en jambes lors des offensives olympiennes. Avec un tir sur la barre transversale d’Oukidja (22e), le milieu offensif français constituait une menace permanente pour la défense messine. En seconde période, le Réunionnais permet à ses coéquipiers de finir la rencontre en supériorité puisqu’il est à l’origine du carton rouge de Jemerson (56e). En fin de match, Dimitri Payet a joué les pompiers en sauvant les siens grâce à un retour défensif décisif.

Alexandre Oukidja, le sauveur Messin
Si les Messins repartent avec le point du nul, c’est grâce à la performance de leur gardien Alexandre Oukidja. L’international algérien était dans un grand jour en ce début d’après-midi marseillaise. Avec cinq sorties et parades décisives, Alexandre Oukidja a joué son rôle de rempart lorsque son équipe s’est retrouvée en infériorité numérique. Grâce à son envie et sa sérénité, le gardien Messin aura mis en échec Milik à plusieurs reprises (30, 67 et 87e).

Flops

Arkadiusz Milik décevant
Les jours se suivent et ne se ressemblent pas pour l’attaquant polonais. Buteur cette semaine face à la Lazio, Arkadiusz Milik aura été inefficace devant le but messin. Pas assez en confiance, manque de repères, le Polonais était à contretemps tout au long de cette partie. Même s’il était tout proche de battre Oukidja grâce à une tête décroisée, il n’a pas affiché un visage séduisant dans cette rencontre face à Metz.

Jemerson, une après-midi cauchemar
Placé sur le côté gauche dans une défense à 3, Jemerson a vécu un match très compliqué. Le défenseur brésilien n’a pas été à la hauteur de cette rencontre importante avant la trêve internationale pour les Messins. Le carton rouge reçu en deuxième période pour une faute sur Dimitri Payet (67e) a obligé ses coéquipiers à redoubler d’effort pour ramener un bon résultat de ce déplacement marseillais. L’ancien monégasque sera suspendu pour la prochaine rencontre et devra vite oublier cette performance décevante.

Articles connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles