16.2 C
Paris
jeudi, juin 30, 2022

Londres mise sur la croissance pour redresser ses finances

Le projet de budget britannique prévoit une hausse des dépenses qui n’empêchera pas une réduction du déficit.

Fort d’une croissance plus vigoureuse que prévu, le chancelier de l’Échiquier a «étalé le cash», comme l’a titré le Times. À l’occasion de la présentation de son budget post-Covid, mercredi, Rishi Sunak a annoncé une forte hausse des dépenses gouvernementales. Il a aussi promis une aide aux personnes à faible revenu et des baisses d’impôts à des Britanniques inquiets des hausses récentes.

L’organisme public OBR a ainsi relevé les prévisions de croissance de 4 % à 6,5 % pour 2021, une embellie bienvenue après la chute de 10 % de 2020. L’économie britannique devrait retrouver sa taille d’avant la pandémie dès le tournant de l’année. Mais les pénuries de main-d’œuvre et la flambée des prix de l’énergie se traduisent par de premiers signes d’essoufflement. Et la hausse du PIB devrait être moins forte que prévu en 2022, estimée à 6 % contre 7,3 % auparavant. Le ministre a par ailleurs averti que le Covid planait toujours.

Rishi Sunak a annoncé que les dépenses gouvernementales augmenteraient de

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 67% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Articles connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles