16.2 C
Paris
jeudi, juin 30, 2022

L’impact modéré du plan de relance sur la croissance

Le futur plan d’investissement aura des effets sur plusieurs années.

Depuis la rentrée, Bercy s’est mis en ordre de bataille pour la campagne présidentielle. D’interventions médiatiques en conférences, Bruno Le Maire n’a de cesse de peaufiner le récit des réussites de son ministère et d’ouvrir des perspectives pour les cinq prochaines années. Parmi ses sujets de satisfaction figure en très bonne place le plan de relance de 100 milliards d’euros.

Au point que le ministre avançait, citant Joseph Stiglitz, début septembre: «Ce n’est pas la chute de l’activité en 2020 qui explique la croissance cette année. Ce qui explique la force de la croissance, c’est la force de la relance.» Interrogé par l’AFP sur la reprise économique en Europe, en marge du forum The European House Ambrosetti à Cernobbio, l’économiste américain jugeait en effet qu’«il ne s’agit ni d’un miracle ni d’un rebond automatique», mais c’est le fruit «de la politique de relance».

Sans les plans de relance européens et nationaux, l’économie aurait continué à plonger, «il y aurait eu beaucoup de souffrance

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 66% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Articles connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles