24 C
Paris
mercredi, juin 29, 2022

l’État a-t-il trop aidé les entreprises?

DÉCRYPTAGE – Dix-huit mois après le premier confinement, 90 % des pertes économiques liées aux fermetures ont été absorbées par la puissance publique.

L’État a déversé un flot d’argent sur les entreprises et les ménages pour amortir le choc lié à la pandémie. 90 % des pertes économiques liées aux fermetures ont été absorbées par la puissance publique. Cette stratégie se lit dans les comptes des uns et des autres, dix-huit mois après le premier confinement: alors que les ménages et les entreprises sortent de ce traumatisme avec respectivement un niveau de vie et des marges préservés, voire en progression, la dette de l’État a bondi en flèche.

Une telle répartition du coût de l’épidémie pourrait laisser penser que l’exécutif s’est contenté de décaler d’une génération la présentation de la facture. Bercy n’a évidemment pas cette lecture: pour Bruno Le Maire, le ministre de l’Économie, l’intervention massive de l’État a, au contraire, permis le maintien de la confiance des ménages et de l’investissement des entreprises et, par ricochet, un rebond rapide de l’économie française.

Était-il, pour autant, utile de tant dépenser alors que la conjoncture

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 69% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Articles connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles