19.2 C
Paris
dimanche, juillet 3, 2022

l’État a renoncé à tailler dans ses effectifs

La trajectoire pour 2021 sera revue à la hausse à la fin de l’année, effaçant la réduction de 157 ETP inscrite dans le budget initial.

On est très loin du compte puisque la suppression totale du nombre de postes de fonctionnaires d’État sur le quinquennat représente… 2,4 % de la promesse réalisée en 2017 par le candidat Macron. En cinq ans, le nombre d’agents de l’État n’aura au final diminué que 1249 équivalents temps plein (ETP), une pacotille comparée à la cure d’amaigrissement de 50.000 postes (sur 120.000, en incluant la sphère territoriale) planifiée au cours de la dernière campagne présidentielle. Résultat, la fonction publique d’État n’aura fondu que de… 0,05 % en cinq ans.

Après des reculs de 1079 et 6134 ETP en 2018 et 2019, les effectifs des ministères et des opérateurs de l’État ont accusé un fort rebond en 2020: + 6630 postes au lieu de la réduction de 47 ETP initialement prévue en loi de finances. «Des créations d’emplois majoritairement liées au contexte sanitaire», justifie Bercy dans son projet de budget 2022. «Nous avons dû répondre à un certain nombre de besoins et faire face à des crises», a confirmé

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 66% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Articles connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles