27 C
Paris
samedi, juillet 2, 2022

les ventes chutent, les clients doutent

DÉCRYPTAGE – Les ventes des constructeurs automobiles chutent dans des proportions inédites. Les ménages achètent de moins en moins de neuf.

L’industrie automobile mondiale est en train de fondre. La pandémie et les fermetures d’usines pendant les confinements avaient fait chuter la production de 92,2 millions de véhicules en 2019 à 77,6 millions en 2020. L’année 2021 devait être celle du retour à la normale. Elle s’achèvera finalement à un niveau plus bas encore, à 72 millions de voitures. Soit 20 millions de moins qu’en 2019!

La principale raison de ce trou d’air est la pénurie actuelle de puces électroniques, dont sont truffés les véhicules. Constructeurs, équipementiers et fournisseurs sont touchés par cette nouvelle crise qui devrait durer au moins jusqu’en 2023. Les usines naviguent à vue pour fabriquer les voitures, multipliant les arrêts et les reprises de production en fonction de l’arrivée des composants électroniques. Des centaines de milliers d’ouvriers doivent s’adapter à ce planning en accordéon.

Résultat, la chute des immatriculations de véhicules est spectaculaire sur tous les continents. Les voitures commandées

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 83% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Articles connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles