18.3 C
Paris
samedi, juillet 2, 2022

Les trois mutations en cours qui vont changer le capitalisme

La 4e édition du «Que sais-je?» Le Capitalisme, écrite par Pierre-Yves Gomez, insiste sur la plasticité et les capacités à muter d’un système qui a littéralement conquis le monde.

La prestigieuse collection «Que sais-je?», nec plus ultra de la vulgarisation universitaire, publie une nouvelle édition de son opus Le Capitalisme, la quatrième en trois quarts de siècle. Dans son introduction, Pierre-Yves Gomez, professeur à EM Lyon Business School, rappelle les circonstances dans lesquelles ses prédécesseurs (François Perroux, Alain Cotta et Claude Jessua) avaient œuvré. En 1948, «le capitalisme était en opposition frontale avec le collectivisme». En 1977, «la concurrence idéologique avec le marxisme était à son paroxysme», l’Occident faisant face en outre «au grand mouvement de protestation sociale et écologique».

Changement de décor en 2001. Alors que la Chine entre à l’OMC, l’Organisation mondiale du commerce, «le capitalisme a triomphé, et l’on n’imagine pas qu’un système rival puisse désormais lui être opposé». «Depuis les années 2000, le contexte a encore évolué: le capitalisme mondialisé a connu des crises de plus en plus profondes et telles qu’en 2008, puis en…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 72% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Articles connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles