19.7 C
Paris
lundi, juillet 4, 2022

les syndicats réclament le dégel du point d’indice

RÉCIT – Amélie de Montchalin ouvre ce mardi une conférence sur les salaires des fonctionnaires.

Maudite inflation. Les discussions sur l’avenir du système de rémunération des fonctionnaires ne s’annonçaient déjà pas aisées, la hausse automatique du smic au 1er octobre ne va rien arranger.

Les syndicats des agents publics et leur ministre de tutelle, Amélie de Montchalin, doivent en effet lancer ce mardi la grande conférence sociale sur les perspectives salariales des fonctionnaires, prévue depuis le mois de juillet ; et il est probable que les 35 euros brut mensuels de revalorisation du salaire minimum parasiteront des discussions qui se voulaient bien plus larges.

La hausse du smic a d’ailleurs déjà dynamité les précédentes annonces faites cet été (des hausses de 40 à 100 euros net par mois en fonction de l’ancienneté) par la ministre en faveur des bas salaires de la catégorie C. Plutôt bien accueilli sur le moment, cet effort financier – qui ne prend de fait pas en compte la hausse du smic – est désormais jugé insuffisant. Et il en sera de même quand Amélie de Montchalin évoquera

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 69% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Articles connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles