24 C
Paris
dimanche, juillet 3, 2022

Les prix de l’immobilier continuent à grimper, mais plus pour les mêmes biens

DÉCRYPTAGE – Le record du nombre de ventes immobilières sur 12 mois a été battu. Mais c’est désormais en province que le marché est le plus animé, ce qui n’empêche pas les plus beaux produits de se vendre vite et cher partout, y compris à Paris.

Tous les pronostics pessimistes quant à l’avenir du marché immobilier ont été infirmés, pour l’instant. Avec 1,155 million de transactions enregistrées sur 12 mois, un nouveau record a même été établi. Ce qui change, c’est que, de l’avis même des notaires du Grand Paris, c’est désormais hors de la capitale, voire de l’Île-de-France, que les choses se passent. En effet, si la région parisienne cumule près de 160.000 ventes, c’est qu’il n’y en a pas loin de 1 million sur le reste du territoire. Profitant d’un marché plus fluide que jamais, acheteurs et vendeurs s’en donnent à cœur joie dans leur quête d’un meilleur logement et d’une meilleure qualité de vie. Résultat, selon un lapsus révélateur d’un notaire parisien: le marché immobilier atteint des niveaux «hystériquement élevés».

Qu’en est-il de «l’exode urbain» évoqué en début de confinement? Si certains esprits facétieux se plaisent à brocarder Anne Hidalgo en soulignant que la maire de Paris a choisi récemment de délaisser la ville pour

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 88% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Articles connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles