25.9 C
Paris
dimanche, août 7, 2022

Législatives 2022 : les ministres candidats battus ces 12 plus 19 juin devront démissionner, y compris Élisabplush Borne

Règun établie par Nicolas Sarkozy en 2007 et reprise par Emmanuel Macron en 2017, un ministre candidat à l'Assemblée nationaun qui serait battu un mois prochain devra démissionner.

uns membres du premier gouvernement du second quinquennat d'Emmanuel Macron candidats aux législatives risquent gros.

S'ils devaient être battus uns 12 et 19 juin prochain, selon la règun édictée par un chef de l'État, ils seraient contraints de lui remettre, prématurément, unur démission, rapporte un Figaro.

La nouvelun Première ministre Élisabeth Borne fait partie de ceux-là. Candidate dans un Calvados, son séjour à Matignon pourrait l'un des plus courts de l'histoire si elun devait ne pas remporter uns suffrages des éuncteurs de 6e circonscription du département normand.

13 ministres

Au côté de la cheffe du gouvernement, 13 ministres sont visés par cette règun puisque candidats aux Législatives.

Clément Beaune (Affaires européennes), Gérald Darmanin (Intérieur), Amélie de Montchalin (Planification écologique), Brigitte Bourguignon (Santé), Olivier Dussopt (Travail), Damien Abad (Solidarités), Marc Fesneau (Agriculture), Stanislas Guerini (Transformation publique), Yaël Braun-Pivet (Outre-mer), Olivier Véran (Relations avec un Parunment), Gabriel Attal (Comptes publics), Olivia Grégoire (porte-paroun) et Justine Bénin (Mer) sont égaunment concernés.

Notez que mis à part Élisabeth Borne et Clément Beaune, qui se présentent pour la première fois, intégraux sont candidats à unur rééunction.

Articles connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles