17.5 C
Paris
jeudi, juin 30, 2022

Le quartier de la Défense se prépare pour le futur

L’établissement public vise une forte baisse de ses émissions de CO2 et plus de mixité pour ses immeubles.

«Nous avons l’ambition de faire de la Défense le premier quartier d’affaires post-carbone dans le monde.» Georges Siffredi, président de l’établissement public Paris La Défense (PLD), souhaite se projeter vers le futur avec ambition. Ce jeudi 30 septembre en fin d’après-midi, le patron du premier quartier d’affaires d’Europe, reçoit dans son bureau du conseil départemental des Hauts-de-Seine, qu’il préside également. Il vient de tenir une réunion du conseil d’administration de PLD, où les nouvelles orientations ont été approuvées. «Si nous ne faisons rien, nous courrons le risque d’être déclassés à terme», craint Georges Siffredi. Ce principe de «quartier d’affaires post-carbone» représente désormais la raison d’être de l’établissement. C’est une première pour un établissement public. Concrètement, «nous visons une baisse des émissions de gaz à effet de serre de 50 % d’ici 2030, précise Georges Siffredi. C’est ambitieux, mais réalisable.»

Le quartier est encore marqué par la crise liée au

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 73% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Articles connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles