23.1 C
Paris
lundi, juillet 4, 2022

le défi d’Alexandre Allain, greffé des deux poumons et atteint de la mucoviscidose

PORTRAIT – Le jeune homme de 26 ans sera dimanche au départ de l’épreuve après avoir été greffé il y a quatre ans. Un défi qui tombera le jour de la Journée mondiale du don d’organes.

Dimanche, lorsque les intouchables Kenyans ou Éthiopiens en finiront avec les 42,195 km du Marathon de Paris après un peu plus de deux heures, Alexandre Allain poursuivra son effort au milieu de la foule. Comme les 60.000 autres participants de la 45e édition, le jeune homme de 25 ans bataillera anonymement pour obtenir la médaille promise à chaque athlète bouclant le parcours. Sauf qu’Alexandre Allain n’est pas un coureur tout à fait comme les autres. Dimanche matin, il foulera le bitume parisien grâce aux poumons d’un autre, après avoir subi une double greffe de cet organe en 2017 en raison d’une mucoviscidose (une maladie génétique rare qui touche principalement les voies respiratoires et le système digestif) détectée alors qu’il était enfant.

La traversée de l’Atlantique lui a fait gagner 20% de capacité respiratoire

«Je suis partagé entre l’excitation à l’approche du grand départ avec neuf mois de préparation et forcément une petite appréhension mais je suis conscient de ce que je suis venu chercher ici», confie au Figaro le Vendéen qui n’en est pas à son premier

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 83% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Articles connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles