25.7 C
Paris
lundi, juillet 4, 2022

l’allocation controversée de Jair Bolsonaro pour les pauvres

DÉCRYPTAGE – Le coût de la mesure sociale, qualifiée d’électoraliste par l’opposition, a fait chuter la Bourse de Sao Paulo.

Rio de Janeiro

Entre rigueur budgétaire et bénéfice électoral, Jair Bolsonaro n’a pas hésité, quitte à faire tanguer les marchés, inquiets de la dérive des comptes de la première économie d’Amérique latine. En chute dans les sondages à un an de l’élection présidentielle, le chef de l’État brésilien a recours aux vieilles recettes: distribuer l’argent public, même si les coffres sont vides. En cause: une allocation de 400 réais (60 euros) par mois à plus de 17 millions de familles pauvres. Elle doit être versée à partir de novembre, mais seulement jusqu’en décembre 2022, coïncidant avec la fin du mandat de Jair Bolsonaro.

Les marchés, les analystes et l’opposition ont dénoncé une mesure électoraliste et populiste. Plusieurs membres de l’équipe rapprochée du ministre de l’Économie, Paulo Guedes, ont claqué la porte. Cette annonce, la semaine dernière, a provoqué de fortes turbulences: le principal indice de la Bourse de Sao Paulo a chuté de plus de 7% sur la semaine et le dollar a grimpé de

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 71% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Articles connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles