14.5 C
Paris
dimanche, juillet 3, 2022

l’Allemagne freinée par les goulots d’étranglement

Les pénuries de pièces affectent l’industrie et alimentent l’inflation.

De notre correspondant à Berlin

Les magasins d’Essen et de Hanovre du commerçant Aldi ont annulé le lancement de leur campagne de vente de prêt-à-porter estampillé maison: les livraisons en provenance de Chine se font cruellement attendre. Les déboires du géant allemand de la grande distribution sont les derniers en date répertoriés dans la presse, qui prédit déjà un Noël au régime sec. Pénurie de matières et de composants industriels se conjuguent aux difficultés logistiques pour expliquer le ralentissement de la croissance observé outre-Rhin. Jeudi 14 octobre, les principaux instituts de conjoncture ont révisé à 2,4 % leurs prévisions de hausse du PIB pour 2021, repoussant à l’an prochain la perspective d’un rattrapage (4,8 %). «L’économie allemande devrait retrouver une utilisation normale de ses capacités dans le courant de 2022», préviennent les six organismes impliqués dans cet exercice saisonnier.

Le mal, sur lequel planchent à Washington les dirigeants du G20 et du FMI, n’a rien d’endémique.

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 74% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Articles connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles