24 C
Paris
mercredi, juin 29, 2022

La Thaïlande accueillera cette année quarante fois moins de touristes qu’en 2019

L’ouverture aux touristes vaccinés venant de pays jugés «sûrs sanitairement» ne suffit pas: le pays souffre sans cette ressource cruciale pour son économie.

Yuttana Waharak servira de modeste trophée à la police de Phuket. Le 4 octobre, à minuit passé, ce Thaïlandais de 29 ans a été mis sous les verrous après un raid policier dans son bar de la périphérie de la plaque tournante touristique du Royaume du sourire. Ce propriétaire a été pris en flagrant délit de vente illégale d’alcool après le couvre-feu de 22 heures. Il a été imposé par le pouvoir afin d’enrayer la reprise épidémique la plus forte que connaît le pays depuis le début de la pandémie de Covid. Les cocktails et rasades de rhum philippin servis dans de discrets gobelets se vendent sous le manteau dans la nuit moite de Patong, artère touristique de Phuket qui retrouve un semblant d’animation grâce au retour timide des touristes internationaux.

L’île tropicale nichée sur la mer d’Andaman est un laboratoire de la reprise touristique en Asie orientale. Celle-ci reste barricadée derrière de strictes quarantaines et des frontières fermées protégeant des populations tétanisées par le virus

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 76% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Articles connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles