16.2 C
Paris
jeudi, juin 30, 2022

la surenchère des députés face à la hausse des prix de l’énergie

DÉCRYPTAGE – À droite comme à gauche, les oppositions veulent jouer sur le levier fiscal pour limiter la hausse des factures du gaz et de l’électricité.

Voilà qui donne du grain à moudre aux oppositions, à quelques mois de l’élection présidentielle. L’examen du très politique dernier budget de quinquennat, qui débute en commission des finances à l’Assemblée nationale ce mardi, leur offre une opportunité de taille de se saisir du sujet explosif de la flambée des prix de l’énergie. Un dossier surveillé comme le lait sur le feu par l’exécutif, qui veut coûte que coûte éviter de voir s’effondrer en quelques semaines les efforts consentis durant le quinquennat pour maintenir le pouvoir d’achat des Français.

Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si le premier ministre n’a pas attendu très longtemps pour tenter d’éteindre à nouveau le feu face à la nouvelle hausse des prix du gaz. Après avoir annoncé un coup de pouce de 100 euros aux bénéficiaires du chèque énergie mi-septembre, Jean Castex a présenté, jeudi dernier son «bouclier tarifaire».

Une série de mesures visant à bloquer le tarif réglementé du gaz jusqu’en avril et à limiter la hausse de l’électricité

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 78% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Articles connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles