16.5 C
Paris
jeudi, juillet 7, 2022

La sécheresse qui s’installe fait craindre cette mauvaise moisson en France

Plus de 34 °C dans l’Oise. C’est la température, exceptionnelle pour un mois de mai, enregistrée le week-end dernier dans ce département des Hauts-de-France. Et si les agriculteurs français attendaient les pluies d’orage cette semaine, ces dernières se sont révélées bien insuffisantes pour humidifier durablement la surface des sols. Et encore plus pour remplir en profondeur les nappes phréatiques. Depuis des semaines, le déficit pluviométrique s’est donc installé dans l’Hexagone, «atteignant 40 % à 60 % sur les cinq premiers mois de 2022», selon Régis Crépet, météorologiste à La Chaîne météo. Par ailleurs, à la sécheresse des sols en surface s’ajoutent depuis une dizaine de jours des températures élevées. Or cette chaleur favorise l’évapotranspiration du peu d’eau tombée du ciel ces dernières semaines, et donc le stress hydrique des plantes.

À découvrirImpôts 2022 : tout savoir sur votre déclaration de revenus

Articles connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles