17.5 C
Paris
jeudi, juin 30, 2022

La mue écoresponsable des îles grecques

REPORTAGE – Le pays lance son plan de transformation intelligente à Chalki, axé sur les renouvelables et l’économie circulaire.

Athènes

Sur le port de la petite île de Chalki, dans le Dodécanèse, les caïques remplis de filets de pêche jaunes, se laissent bercer sur les eaux cristallines au rythme du ballet des mouettes. Dans quelques heures, les 500 habitants de ce bijou de la mer Égée vont accueillir une délégation importante d’investisseurs français et grecs, qui accompagnent Kyriakos Mitsotakis. Le premier ministre grec inaugure son plan de transformation verte des îles grecques qui fait écho à la COP26 qui se tient à Glasgow.

Nommé GR-eco, il a la particularité d’être le fruit d’une collaboration de sept entreprises, dont quatre françaises. Leur objectif est unique, transformer intelligemment les routes, liaisons maritimes, communications, l’énergie ces prochains mois. Et cela touche tous les secteurs, dont l’éducation, et même le tourisme, pilier de l’économie grecque. «Cette synergie est une première sur une île en Europe, observe Alexandra Sdoukou, secrétaire générale du ministère de l’Environnement et de l’Énergie

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 76% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Articles connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles