17.5 C
Paris
jeudi, juin 30, 2022

La Moldavie dans un jeu d’échecs gazier entre l’UE et la Russie

La Commission européenne a proposé une aide de 60 millions d’euros au pays en conflit avec Gazprom.

Le gaz utilisé comme arme géopolitique par la Russie. C’est ce que commence à dénoncer l’Union européenne, jusqu’ici frileuse à pointer le Kremlin. En Moldavie, l’augmentation des prix est la «conséquence d’une instrumentalisation de l’approvisionnement en gaz», tranche le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, en visant Moscou. À l’issue d’un «conseil d’association» entre l’Union et la Moldavie, le haut représentant de l’UE a confirmé la volonté des Européens d’aider le petit pays, ancienne république soviétique, à faire face à la pression russe.

Le contrat gazier de la Moldavie avec le géant Gazprom a expiré fin septembre et les deux parties n’ont pas réussi à se mettre d’accord sur un nouveau prix. Au cœur du différend: la proposition de Gazprom d’augmenter les prix de 43 % et son exigence de voir la Moldavie payer sa dette de plus de 370 millions d’euros. Des prix que le pays ne peut payer et une dette «historique» non reconnue puisqu’il s’agit en grande mesure de la facture

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 69% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Articles connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles