24 C
Paris
mercredi, juin 29, 2022

La mobilité des chômeurs, l’autre frein à la reprise d’emploi

DÉCRYPTAGE – Les conditions et les incitations manquent pour créer le déclic de la mobilité géographique.

L’actuelle pénurie de main-d’œuvre provient, on le sait, de l’inadéquation de l’offre et de la demande de travail, comme disent les économistes. Pour une raison principale: les entreprises ne trouvent pas les compétences dont elles ont besoin parmi les candidatures – quand elles en ont – qu’elles reçoivent, spontanément ou suite à une annonce. Et ce, en raison notamment d’un système d’assurance-chômage extrêmement généreux (en montant et durée d’indemnisation) mais aussi de l’absence de… mobilité géographique des chômeurs. D’où le paradoxe incompréhensible d’une France qui conjugue, en ce moment, quelque six millions d’inscrits à Pôle emploi et plus d’un million d’offres non pourvues sur son site…

On le dit peu mais beaucoup de demandeurs d’emploi, indemnisés ou pas, rechignent à changer de ville, voire de département, pour décrocher un nouveau job. Question de culture, essentiellement. Agnès Pannier-Runacher, la secrétaire d’État chargée de l’Industrie, rappelle ainsi régulièrement que

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 64% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Articles connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles