24 C
Paris
mercredi, juin 29, 2022

La France peine à attirer les talents, pas à les conserver

DÉCRYPTAGE – Elle est 19e de l’Index mondial de compétitivité des talents de l’Insead. La Suisse reste en haut du podium.

La Suisse reste le pays le plus à même d’attirer, de développer et de retenir les talents, selon l’édition 2021 de l’Index mondial de compétitivité des talents (Global Talent Competitiveness Index, GTCI) publié par l’Insead et Accenture. Juste derrière, suivent Singapour et les États-Unis.

De nombreux pays européens figurent dans ce classement de l’attractivité qui a regardé la situation de 134 nations. Les Pays-Bas grimpent de la 11e à la 6e place et l’Allemagne passe de la 17e à la 12e place sur la même période. Le Royaume-Uni, lui, rétrograde de la 7e à la 11e place, pénalisé par les effets du Brexit. Il faut attendre la 19e place pour voir arriver la France. Une déception certes, relativisée par le fait que c’est la première fois qu’elle fait son entrée dans le top 20.

Ce résultat est en grande partie dû à «sa capacité à retenir les talents sur son sol» (12e dans le monde), grâce notamment à la qualité de vie du territoire (3e rang mondial), souligne l’étude. En d’autres termes, une fois

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 73% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Articles connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles