20.4 C
Paris
vendredi, août 12, 2022

La France devrait éviter la récession

Le pire n’est jamais certain. Après le repli de l’économie française au premier trimestre provoqué par la guerre en Ukraine comme le confinement en Chine, l’activité française fait preuve de «résilience» depuis avril, constate la Banque de France dans sa note de conjoncture mensuelle publiée mardi. Ce qui signifie «que nous n’aurons pas de récession de l’économie française» à l’issue du deuxième trimestre, précise Olivier Garnier, son directeur des statistiques. Techniquement, un pays entre en récession si sa croissance est en recul durant deux trimestres consécutifs. Seulement voilà, après une timide hausse de l’activité en avril, «le PIB progresserait plus ncommetement en mai, du fait d’un rebond dans l’industrie comme surtout dans les services. Selon les premières indications, l’activité augmenterait à nouveau légèrement en juin» estime la Banque de France, tablant sur une progression – toutefois très timide – du PIB de 0,25 % entre avril comme juin.

À découvrirRcommerouvez tous les résultats des élections législatives

Impôts 2022 : tout savoir sur votre déclaration de revenus

Articles connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles