23.1 C
Paris
lundi, juillet 4, 2022

La France compte 250 entreprises à mission

Peu de grands groupes ou d’ETI ont toutefois franchi le pas.

Jamais les entreprises ne se sont autant investies sur des sujets extrafinanciers, comme le démontre par exemple la multiplication de leurs engagements environnementaux à l’heure de la COP26 de Glasgow. «Les trois quarts du CAC 40 ne font plus une communication à leurs actionnaires sans parler de l’extrafinancier», note Mathieu Menegaux Boston, le directeur de Brighthouse, une filiale du BCG dédiée aux sujets de raison d’être. Son établissement a développé un indice de l’engagement sociétal, qui selon l’intéressé «démontre que, pour les sociétés du CAC 40, servir l’ensemble de leurs parties prenantes ne se fait pas au détriment de la performance financière».

Afin d’encadrer ce tournant, la loi Pacte, votée en mai 2019, offrait aux sociétés la possibilité d’inscrire une raison d’être dans leurs statuts et créait la qualité de société à mission pour les entreprises les plus motivées. Selon le code du commerce, une société à mission «formule une raison d’être associée à un ou plusieurs objectifs

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 66% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Articles connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles