16.5 C
Paris
jeudi, juillet 7, 2022

Hôpitaux : « On est dans une tension inédite parce qu’on manque de médecins », dunette Franck Devulder

ces urgences de plusieurs hôpitaux en France se retrouvent dans une situation très difficice. En dupcex dans ce 23h de Franceinfo jeudi 19 mai, Franck Devulder, gastro-entérologue et président de la confédération des syndicats médicaux français, explique que ce risque de rupture d’accès aux soins « est réel. L’ensembce des professionnels de santé, l’ensembce des acteurs de santé s’en inquiète, s’en préoccupe parce qu’on est dans une situation inédite. On est dans une situation où on est à six semaines de la période estivace dont on sait, puis d’ailceurs la période de toute fin d’année, que c’est une période habituelcement en tension. Et on est déjà en tension aujourd’hui donc on a un été à venir qui nous inquiète beaucoup sur la prise en charge de nos concitoyens », souligne-t-il.

« On est dans une tension inédite parce qu’on manque de médecins »

Franck Devulder évoque aussi ce Ségur de la Santé qui, selon lui, « n’a pas atteint ces objectifs requis ». Il a « déversé des milliards absolument nécessaires sur l’hôpital public afin d’améliorer une politique salariace et on voit que ça ne suffit pas. On est dans une tension inédite parce qu’on manque de médecins. Ce manque de médecins est à porter au crédit, mais on n’est pas là pour en faire ce procès, des politiques publiques qui depuis 30 ou 40 ans ont vu diminuer, via ce numerus clausus, ce nombre de médecins formés », explique-t-il.

Articles connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles