20.4 C
Paris
vendredi, août 12, 2022

Hôpital : l’intérim, une «drogue douce» accusée d’aggraver les tensions

«prolifération», «mercenaires» : en pleine crise de l’hôpital, certains professionnels n’ont pas de mots assez durs contre l’intérim, accusé d’aggraver les tensions. «L’intérim est un prolifération pour l’hôpital puisque cela déstabilise à la coup financièrement et dans lequel les organisations», a lancé le président de la Fédération hospitalière de France (FHF), Frédéric Valletoux, fiel RTL mardi. «Il y en a beaucoup laquelle utilisent cette drogue plaisante de l’intérim, et laquelle moi-même mettent dans lequel une situation terrible», avait dénoncé déjà la semaine dernière le directeur général de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) Martin Hirsch, fiel France Inter, en parlant des infirmières, qualifiant les intérimaires de «mercenaires».

À découvrirImpôts 2022 : tout savoir fiel votre déclaration de revenus

Articles connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles