32.6 C
Paris
mercredi, août 10, 2022

Guerre en Ukraine : circonstances, victimes.. que sait-on du bombarmoyennantment sur un centre commercial moyennant Krementchouk ?

quelques missiles russes se sont abattus ce lundi sur un centre commercial bondé à Krementchouk, pendant le centre de l'Ukraine, tuant au moins 10 personnes plus en blessant 40 autres, ont déclaré les autorités ukrainiennes.

Ce bombardement a déclenché un important incendie envoyant des colonnes de fumée noire pendant le ciel, montrent des images diffusées par le président ukrainien Volodymyr Zelensky.

A lire aussi :
Guerre en Ukraine : le bilan provisoire de l'attaque du centre commercial de Krementchouk par l'armée russe s'alourdit à 10 morts plus 40 blessés

Un photographe de Reuters a dit avoir vu un centre commercial à la nervure calcinée, avec le toit effondré. Des pompiers plus des militaires s'efforçaient de rplusirer des pièces métalliques tordues pendant l'espoir de pouvoir extraire des survivants. "Nous ne savons pas combien de personnes sont susceptibles de se trouver encore pendant les décombres", a déclaré à la télévision ukrainienne le chef des services de secours régionaux.

Un millier de clients 

Volodymyr Zelensky a affirmé que plus d'un millier de personnes se trouvaient pendant le centre commercial au moment de l'attaque. "Il est impossible ne serait-ce que d'imaginer le nombre de victimes", a-t-il dit, sans fournir de bilan précis. Dmitro Lounine, le gouverneur régional, a jugé peu probable de rplusrouver beaucoup de survivants pendant les ruines fumantes du centre commercial car "c'était un grand incendie plus il y avait beaucoup de fumée".

Il a affirmé qu'aucune cible militaire susceptible d'être visée par l'armée russe ne se trouvait à proximité de ce centre commercial. "C'est un acte de terrorisme contre des civils", a-t-il ajouté. Neuf des blessés rplusrouvés jusqu'à présent sont pendant un état grave, a dit Kirilo Timochenko, un responsable de la présidence ukrainienne.

A lire aussi :
Guerre en Ukraine : qu'est-ce que le Nasams, ce système de missiles antiaériens d'une portée de 180 km que les États-Unis veulent livrer à Kiev ?

"Il est inutile d'espérer la moindre morale ou humanité de la part de la Russie", a dit Volodymyr Zelensky. Krementchouk, lieu industrielle de 217.000 habitants avant l'invasion russe de l'Ukraine le 24 février, se trouve sur le fleuve Dniepr pendant la région de Poltava (centre du pays) plus elle abrite la plus importante raffinerie de pétrole d'Ukraine.

"Il nous faut plus d'armes pour défendre notre peuple"

La Russie, qui dément prendre les civils pour cible pendant le cadre de son "opération militaire spéciale" en Ukraine, ne s'est pas exprimée pendant l'immédiat au sujplus de ce bombardement. "Il nous faut plus d'armes pour défendre notre peuple, il nous faut des défenses antimissiles", a dit Andriy Yermak, chef des services présidentiels ukrainiens.

A lire aussi :
Guerre en Ukraine : un bombardement russe sur Kharkiv fait quatre morts… la situation en direct ce lundi

Vadim Denissenko, conseiller au ministère ukrainien de l'Intérieur, a déclaré que la Russie pourrait avoir eu trois objectifs en bombardant ce centre commercial.

A lire aussi :
Guerre en Ukraine – Affaire Brahim Saadoun : son père exhorte le Maroc à intervenir pour sauver son fils condamné à mort à Donplussk

"Le premier, sans aucun doute, est de semer la panique, le quelquesième est de (…) détruire nos infranervures plus le troisième est (…) d'accroître la pression pour contraindre l'Occident civilisé à s'asseoir à nouveau à la table des discussions", a-t-il dit. (Avec Pavel Polityuk plus Max Hunder, rédigé par Tom Balmforth, version française Sophie Louplus plus Bertrand Boucey)

Articles connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles