26.4 C
Paris
samedi, juillet 2, 2022

Guendouzi omniprésent, Lorient trop naïf

Le match plein de Guendouzi, les caviars de Payet, mais également les limites lorientaises : retrouvez les Tops et les Flops de la rédaction à l’issue de ce match entre Marseille et Lorient (4-1).

Tops

Le soir de Guendouzi
Il n’a pas l’habitude d’être le joueur le plus décisif de son équipe. Et pourtant. Ce dimanche soir, Mattéo Guendouzi a fait mal à son club formateur. Toujours aussi infatigable, il a été précieux par son activité au pressing. Et il a participé à ce succès en étant passeur décisif et buteur. D’abord auteur d’un centre pour Kamara qu’a intelligemment laissé filer Payet, il a ensuite été buteur sur une tête lobée à la suite d’un corner de ce même Payet, puis est impliqué sur le 4e but avec un centre dévié au fond de ses filets par Mendes. Un match dont il se souviendra longtemps.

Payet encore au service du collectif
C’est l’autre grand homme de ce match. S’il n’a pas marqué, Dimitri Payet a encore été généreux tout au long de la rencontre. Et est à l’origine des 4 buts de son équipe. Son geste de classe en laissant filer entre ses jambes le centre de Guendouzi sur le 1er but a lancé sa prestation couronnée de deux, voire de trois passes décisives si le doublé de Guendouzi est confirmé. Passeur sur corner, puis envers Milik, pour son 1er but de la saison, Payet est en grande forme. Prometteur avant le choc face au PSG.

À VOIR AUSSI – Le meilleur de Dimitri Payet avec l’OM la saison dernière

Pau Lopez, enfin convaincant
Il a été assez critiqué dernièrement par son manque d’assurance devant sa ligne ou dans ses sorties aériennes. Mais Pau Lopez a été irréprochable ce dimanche soir avec pas moins de six arrêts, dont la plupart décisifs. On se souvient notamment de cette parade sur un tir de Diarra en première période, ou encore ce double arrêt en quelques secondes devant Laurienté, puis ce même Diarra, alors que le score était encore de 1-1. Rassurant jusqu’au bout, il a peut-être lancé sa carrière à l’OM.

La patte Sampaoli encore visible
Encore une fois, l’OM a encore été séduisant en ce dimanche soir. Adepte des prises de risques non calculées, Jorge Sampaoli a vu son équipe produire de belles séquences par moments, même si cela n’a pas été assez durable. Longtemps sous la menace de Lorient, Marseille a fini fort, preuve que physiquement, le club a des ressources.

Flops

Lorient a fini par craquer
Le début de partie avait été prometteur du côté lorientais. Mais la suite n’a pas été du même acabit. En première période, les Merlus ont su profiter des espaces laissés par l’OM et ont été dangereux à plusieurs reprises, notamment par le jeune Diarra, remplaçant au pied levé de Moffi. Mais les visiteurs ont semblé trop limités pour reprendre l’avantage en seconde période et ont sombré mentalement et physiquement. Poursuivant leur mauvaise série en déplacement (21 matches sans succès en Ligue 1).

Une défense marseillaise parfois bousculée
Tout n’a pas été parfait à l’OM et on relèvera encore les difficultés de Caleta-Car et, surtout, de Luan Peres en défense. Les deux hommes ont été proches de la rupture sur les contres lorientais, pris par la vivacité adverse. Heureusement sans conséquences pour eux et leur équipe. Mais quelques avertissements à prendre au sérieux, d’autant plus à une semaine de la réception du PSG.

Articles connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles