17.5 C
Paris
jeudi, juin 30, 2022

Frances Haugen, la lanceuse d’alerte qui fait trembler Facebook

PORTRAIT – Cette ancienne salariée du géant américain a transmis à la presse des documents qui ont plongé l’entreprise dans la tourmente et galvanisé les législateurs.

Facebook place «le profit avant l’humain». La formule a fait mouche. Elle est répétée à l’envi par la lanceuse d’alerte Frances Haugen, ancienne salariée de Facebook. Une entreprise qu’elle a quittée avec sous le bras une dizaine de milliers de pages de documents internes qui révèlent que Facebook avait conscience des méfaits que ses réseaux pouvaient causer.

Publiés dans la presse, ces documents ont plongé l’entreprise dans la tourmente et galvanisé les législateurs. Après avoir été entendue par le Congrès américain et les parlementaires britanniques, Frances Haugen sera reçue au Parlement européen le 8 novembre et le 10 à l’Assemblée nationale, puis le même jour au Sénat. Une campagne d’ampleur, qui a été minutieusement préparée.

Une minutieuse préparation

Âgée de 37 ans, cette diplômée de management à l’université de Harvard et spécialiste des classements algorithmiques a été salariée chez Facebook durant près de deux ans. Auparavant, elle a fait ses armes dans les couloirs d’autres grandes entreprises de la Tech:

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 80% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Articles connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles