23.1 C
Paris
lundi, juillet 4, 2022

et si Novak Djokovic faisait une croix sur l’Open d’Australie à cause de la vaccination ?

Dans une longue interview accordée au média serbe Blic, le numéro 1 mondial a annoncé qu’il n’avait pas encore pris sa décision concernant sa participation ou non à l’Open d’Australie, en raison du protocole sanitaire drastique.

Novak Djokovic a décidé d’entretenir un mystère. Celui de sa participation ou non au premier tournoi du Grand chelem de la saison. Une occasion en or de dépasser ses deux rivaux, Federer et Nadal, avec un 21e tournoi majeur (contre 20 pour le Suisse et l’Espagnol) qu’il pourrait laisser filer en raison du protocole sanitaire particulièrement drastique qui attend les joueurs à l’Open d’Australie du 17 au 30 janvier 2022.

Djokovic n’a pas digéré l’expérience de janvier 2021

Le tournoi australien avait déjà fait parler de lui lors de l’édition 2021 pour ses mesures sanitaires assez particulières. À leur arrivée, les joueurs ont été parqués dans des hôtels où ils devaient rester 19 heures sur 24. Seules cinq heures de sortie quotidiennes étaient autorisées pour l’entraînement. Plusieurs joueurs avaient même tourné en dérision la situation en postant sur les réseaux sociaux leurs entraînements depuis…leur chambre.

Cette année, l’expérience promet d’être toute aussi atypique, au grand dam de Novak Djokovic qui ne souhaite pas revivre un tournoi similaire à celui de l’an passé. «Ce n’était pas une bonne expérience. Comment voulez-vous mettre un athlète professionnel dans ce genre de quarantaine et ensuite s’attendre à ce qu’il joue à un certain niveau ? Sans parler du risque accru de blessures», a déploré «Nole» auprès de Blic . Le Serbe, actuellement auprès de sa famille et de ses amis à Belgrade, s’était déjà élevé contre ce protocole sanitaire l’année dernière, en vain. Au point de remettre directement en cause sa participation au tournoi. «Je ne sais toujours pas si je jouerai à Melbourne», a-t-il déclaré.

Djokovic refuse de révéler son statut vaccinal

Face aux récentes déclarations du numéro 1 mondial, le gouvernement de l’État de Victoria, où se déroulera le tournoi en janvier, a déclaré ce mardi que les joueurs non-vaccinés pourraient ne pas obtenir de visas pour se rendre à Melbourne. «Et s’ils parviennent à l’avoir, ils devront sûrement observer une quarantaine de plusieurs semaines». En clair, mieux vaut être vacciné afin de pouvoir participer sereinement à l’évènement. Est-ce le cas de Novak Djokovic ? Impossible à dire puisque le Serbe refuse catégoriquement de divulguer la moindre infirmation à ce sujet. «Je ne vais pas révéler mon statut. C’est une affaire privée. Trop de gens se permettent de poser ce genre de question et de juger ensuite», a estimé Djokovic.

Si sa participation à l’Open d’Australie est en suspens, le natif de Belgrade sera bien de la partie au Rolex Paris Master qui se jouera à Bercy du 1er au 7 novembre prochain. Il s’agira de son retour à la compétition après sa finale perdue à l’US Open contre le Russe Daniil Medvedev.

À VOIR AUSSI – Le triplé de Didier Drogba à Marseille contre le Variétés Club de France le 14 octobre dernier

Articles connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles