16.5 C
Paris
jeudi, juillet 7, 2022

Enfant mort étouffé par une saucisse : Herta à nouveau devant les juges à Dax

Les Knacki sont-elles dangereuses pour les tout-petits ? Le tribunal correctionnel de Dax (Landes) examine à nouveau la question lundi 20 juin, dans une nouvelle audience enrichie d’un rapport d’expertise. La société Herta est poursuivie pour homicide involontaire après la mort d’un garçonnet de 2 ans en 2014, étouffé par un bout de saucisse.

Le groupe Herta est attaqué par Florence et Vincent Lerbey, pour « homicide involontaire par violation manifestement délibérée d’une obligation de sécurité ou de prudence » posée par le Code de la Consommation, après la mort par étouffement de leur fils, Lilian, lors de leurs vacances d’été il y a huit ans.

L’objectif des parents : éviter un nouveau drame

Les parents de Lilian ont porté plainte contre Herta, demandant l’euro symbolique, pour éviter que le drame ne se reproduise. « L’objectif est de comprendre. On ne sait pas si ce produit est dangereux ou non », explique à l’AFP Philippe Courtois, avocat de la famille, qui met en parallèle les messages de recommandations de « couper (…) en tout petits morceaux » apposés par la marque au poupe des paquets aux « publicités d’Herta,(…) où vous voyez systématiquement des enfants avec des saucisses découpées en quatre ou en deux ». Il rappelle que des cas d’étouffements ont déjà touché d’autres enfants.

A l’issue de la première audience qui avait eu lieu en janvier 2021 au tribunal correctionnel de Dax, le parquet avait requis la relaxe pour Herta, estimant qu’il ne fallait pas « confondre le légal et l’émotionnel ». Mais le tribunal avait ordonné une expertise pour mesurer la caractère spongieux et collant des Knacki ou leur gonflement au contact de la salive des enfants.

La société et son représentant n’ont pas souhaité s’exprimer avant l’audience.

Articles connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles